Impact de la Nécrose de l’oreille porcine sur les porcelets sevrés 

Impact de la Nécrose de l’oreille porcine sur les porcelets sevrés 

Publication scientifique

Santé animale

Impact de la Nécrose de l’oreille porcine sur les porcelets sevrés

Les nécroses d’oreilles chez les porcelets sont un problème fréquent, quel que soit le système d’élevage, et posent des problèmes de santé (plaies et infections secondaires) et de bien-être. Nous avons observé que :

  • Des flairages nombreux, qui suggèrent une bonne cohésion sociale au sein du groupe, étaient associés avec une plus faible fréquence des lésions de nécrose d’oreilles ;
  • Des manipulations des congénères avec la gueule (sucer, mâchouiller ou grignoter n’importe quelle partie du corps d’un congénère) étaient associées avec une plus grande fréquence des lésions de nécroses d’oreilles ;
  • Enfin, plus le stress oxydatif et l’inflammation augmentent après le sevrage, plus les lésions de nécrose d’oreilles sont sévères.

Nous étude suggère que l’amélioration du bien-être des porcelets est la première chose à prendre en considération dans un tel contexte.

Comprendre et gérer la grippe porcine

Comprendre et gérer la grippe porcine

Comprendre et gérer la grippe porcine

Le Comité Grippe, composé de vétérinaires praticiens dont l’objectif est de sensibiliser à la grippe porcine les professionnels de la filière, vient de publier trois fiches pédagogiques.

La grippe est une infection respiratoire contagieuse due aux virus influenza. C’est une zoonose, c’est-à-dire une maladie qui touche à la fois l’Homme et de nombreuses espèces animales. La grippe porcine est consécutive à une infection par les virus Influenza de type A. Elle impacte parfois sévèrement la santé et les performances des porcs adultes et en croissance.

En France en 2022, les principaux sous-types détectés chez le porc étaient principalement H1avN2, H1avN1, H1N1 pandémique (du plus au moins fréquents). Ces virus sont très contagieux et de multiples voies de contamination sont connues. La très forte présence de la grippe porcine en élevage pose la question de sa prévention. Du fait du risque de persistance du virus dans les élevages, la stratégie de prévention doit être réfléchie et discutée au cas par cas avec le vétérinaire en charge du suivi de l’élevage. Pour toutes ces raisons, il est important de sensibiliser les professionnels de la filière porcine à ce risque. Dans cet objectif, trois fiches à destination des éleveurs de porcs et de leurs équipes ont été rédigées par un groupe de vétérinaires porcins français. Elles sont toutes les trois téléchargeables ci-dessous.

Florent Rejoint l’équipe !

Florent Rejoint l’équipe !

Florent Rejoint l'équipe !

Rezoolution a vu un de ses vœux exaucé en ce début d’année :  Florent Peyre nous a rejoint le 15 janvier.

Diplômé de l’école vétérinaire de Liège en 2023 après une Licence 2 Sciences de la vie (Option Biochimie & Chimie Biopharmaceutique), il a suivi le cursus ruminants/porcs en dernière année et a développé une attirance particulière pour les audits d’élevage et la gestion de projet. Il a donc le profil tout indiqué pour compléter notre équipe dans ses activités de suivi d’élevage et d’essais cliniques. Il nous arrive tout droit du Sud Est et des Alpes. Bienvenue en Bretagne Florent !

→ Consulter son profil Linkedin

Congrès AFMVP 2023

Congrès AFMVP 2023

Congrès AFMVP 2023

Aujourd’hui, Arnaud Lebret a présenté lors du rendez-vous annuel des praticiens français, le congrès de l’AFMVP, les résultats d’une étude comparative réalisée dans l’un de nos élevages partenaires. L’objectif était d’évaluer l’innocuité et l’efficacité, tant clinique que sur la réduction de l’usage des antibiotiques, d’un vaccin récemment arrivé sur le marché en France. Cet étude clinique avait aussi pour originalité de juger l’efficacité du vaccin à travers la présence de rotavirus dans l’environnement (sol des cases, abreuvoirs, poignées de portes entre autres) avant et après la mise en place du vaccin. Merci à notre client Virbac pour sa confiance.